• La méthode pour éviter les ponts thermiques

    Les ponts thermiques ? Ce sont des failles dans l’isolation thermique de votre mur. Il s’agit d’une brèche au niveau de laquelle l’efficacité de l’isolant fait défaut. Cela favorise les déperditions de chaleur, pouvant causer des dégâts sur les murs et altérer le confort des habitants de la maison, mais surtout risquant d’augmenter la facture énergétique.

    Il est donc important de tout mettre en œuvre pour éviter ces ponts thermiques. C’est justement ce que je vous explique dans la nouvelle vidéo que je vous invite à visionner pour obtenir des infos et conseils utiles

    Téléchargez votre guide gratuit

    Les 6 erreurs à éviter si vous ne voulez pas transformer vos travaux en catastrophe financière ou en grosse dépression

     

    Transcription texte :

    Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog renover.tv. Nous allons voir aujourd’hui comment éviter les ponts thermiques dans votre habitation. Alors, qu’est-ce qu’un pont thermique ? En fait, c’est un endroit de votre bâtiment, dans les contours qui délimitent votre volume chauffé, où il n’y a pas d’isolation.

    Alors, la conséquence, comme il n’y a pas d’isolation à cet endroit-là, le froid va rentrer en hiver et le mur (la paroi du côté intérieur) va être plus froide que le reste de la pièce. A cet endroit-là, il risque d’y avoir une condensation à la suite de laquelle vous pourriez avoir des dépôts de moisissures, des dégradations de votre enduit sur vos murs.

    C’est vraiment l’aspect théorique du pont thermique. Dans votre habitation, vous avez de l’air ambiant qui est chargé d’humidité. Au contact d’une paroi froide, il va se condenser. C’est un peu comme un simple vitrage en hiver où vous voyez de la condensation : c’est le même principe quand vous avez un pont thermique dans votre habitation.

    Alors, le pont thermique, globalement, c’est un endroit où l’on a oublié de mettre un isolant ou la jonction entre un isolant et un autre isolant n’a pas été bien faite ou la jonction entre un isolant et un châssis n’a pas été bien faite non plus… C’est vraiment un endroit ponctuel où l’isolant a été discontinu.

    La conséquence, c’est que vous allez peut-être avoir des moisissures ou encore des dégradations qui vont se faire au fil du temps. Alors, ça ne va pas apparaître tout de suite, la première année notamment. Ça risque de se produire au fil des années.

    Et il faut savoir que si vous avez un pont thermique dans votre enduit ou dans votre plafonnage, vous pourriez voir de la condensation apparaître. Puis après, cette condensation va se transformer en moisissure. Ensuite, cette moisissure va causer l’apparition de petits champignons et votre enduit, votre plafonnage va s’écailler, va tomber au fil du temps.

    Donc, c’est très important de regarder et de bien faire les choses quand on isole sa maison pour éviter ces ponts thermiques qui peuvent apparaître à différents endroits.

    Je vais peut-être vous parler de quelques-uns de ces ponts thermiques… mais en général, ça se passe toujours à une jonction de deux matériaux différents : un isolant et un châssis ; un isolant d’un mur et celui d’une toiture (à cet endroit-là, on peut avoir interrompu l’isolation sans le faire exprès) ; un mur et un sol (on n’a pas toujours la possibilité de faire une jonction parfaite entre les deux types d’isolation)…

    Vous voyez qu’en différents endroits de la maison, vous pouvez avoir ce phénomène de pont thermique.

    Pour les déterminer, il y a quelque chose que vous pouvez faire et qui est assez radical : réaliser un audit thermique. C’est un audit avec une caméra infrarouge qui va voir tous les endroits, toutes les fuites de chaleur à travers vos murs, vos parois, votre toiture. Généralement, on réalise ce genre d’audit thermique quand on a une différence de température entre l’intérieur et l’extérieur qui est assez importante.

    Donc, si vous avez 2 ou 3 °C de différence, l’audit ne sera pas efficace. Généralement, on fait ça plutôt à la mi-saison voire en hiver, quand on a une différence de température qui est de 10 – 15°C entre l’intérieur et l’extérieur. Vous faites cet audit thermographique avec une caméra infrarouge et vous verrez tout de suite où se situent les ponts thermiques.

    Pour résoudre ces ponts thermiques, ce n’est vraiment pas évident. Ça va dépendre où ils se trouvent. S’ils sont accessibles, ce que je vous conseille c’est surtout de rajouter de l’isolant, de faire en sorte de résoudre la jonction entre les deux matériaux (qu’il n’y ait plus d’écart), que la jonction entre un isolant et un châssis ou un mur se fasse de façon continue

    Si vous en avez les capacités, faites-le manuellement. Si vous n’arrivez pas à résoudre ce problème de pont thermique, il y a une autre solution qui est peut-être un petit moins efficace, mais qui est tout aussi importante : c’est d’avoir une bonne ventilation dans les pièces où il y a des ponts thermiques, et je dirais même une bonne ventilation générale de votre habitation.

    Pourquoi ? Une bonne ventilation va permettre d’évacuer cette humidité ambiante qui est contenue dans l’air ambiant et qui, en cas de pont thermique, risque de se condenser et provoquer des dégradations au fil du temps dans votre habitation.

    Ce sont vraiment les choses essentielles à savoir à propos des ponts thermiques. Donc, lorsque vous mettez une isolation, veillez bien à ce que cette isolation soit continue entre les différents panneaux. Parce que ça peut aussi être le cas : vous avez peut-être mis en place 2, 3 ou 4 panneaux d’isolation. Et peut-être que la jonction n’est pas parfaite entre ces derniers. N’hésitez donc pas à rajouter de l’isolant à cet endroit-là et à faire en sorte que l’isolation soit continue sur l’ensemble de votre enveloppe (de vos murs, votre toiture, vos sols…) qui délimite votre volume chauffé.

    C’est vraiment le conseil primordial. Si vous ne savez pas très bien comment faire, faites appel à un professionnel.

    Alors, si vous voulez d’autres conseils pour rénover votre habitation, je vous invite à télécharger mon guide sur les 6 erreurs à éviter quand on rénove sa maison pour éviter une grosse dépression ou des problèmes financiers importants. Ce guide se télécharge gratuitement sur cette page, juste en dessous de cette vidéo, et je vous dis à bientôt pour une vidéo du blog renover.tv.