• A quoi peut bien servir un système de ventilation ?

    La majorité des maisons ne possèdent pas de système de ventilation et une grosse partie d’entre elles n’ont qu’un système partiellement installé.

    Mais à quoi peut bien servir un système de ventilation dans une habitation ?

    A ventiler, me direz-vous !

    Oui, mais pourquoi est-ce nécessaire de ventiler ?

    C’est en effet une très bonne question que vous vous posez peut-être.

    Savez-vous que votre air intérieur est jusqu’à 20 fois plus pollué que l’air extérieur.

    Il y a 3 principales sources de pollution dans une habitation :

    1. En provenance des occupants : le CO2 (15 à 20 litres/h par occupant), le tabac, les odeurs et l’humidité dégagée par chaque occupant qui est d’environ de 50g/h par personne.
    2. En provenance du bâtiment et de ses équipements : les tapis, le vynil, le bois, le CO provenant de la combustion, les peintures, les imprimantes, les fax etc…
    3. En provenance de l’environnement : le radon notamment.

    Evacuer la pollution intérieure par ventilation

    Vous avez donc besoin d’évacuer l’air vicié mais aussi de faire entrer de l’air neuf qui va amener de l’oxygène. C’est donc le rôle d’un système de ventilation efficace.

    Depuis l’apparition des isolants dans les années 1970, les habitations deviennent de plus en plus “fermées”. Quand vous isolez, vous réduisez les déperditions de chaleur mais aussi les déperditions en ventilation.

    Le but de la ventilation est donc de maintenir une bonne qualité de l’air à l’intérieur d’une habitation, non seulement pour la santé des occupants mais aussi pour maintenir le bâtiment en bon état.

    Une maison qui n’est pas ventilée va garder son humidité et les moisissures peuvent apparaître sur les murs comme dans l’exemple ci-dessous.

    C’est une maison que j’ai visitée récemment et qui ne possédait pas de système de ventilation :

    photo d'un mur plein de moisissures dû à un manque de ventilation - renover.tv

    Moisissures sur un mur d’une pièce non ventilée

    Depuis bien longtemps et encore maintenant d’ailleurs, pour ventiler une maison, il suffit d’ouvrir un peu les fenêtres pendant quelques dizaines de minutes pour renouveler l’air intérieur.

    Parfois, certaines fenêtres sont entre-ouvertes pour laisser passer l’air durant une plus longue période.

    Cette façon de faire s’appelle la ventilation intensive.

    Le problème de ce type de ventilation, c’est que vous ne contrôlez pas le flux d’air qui traverse votre habitation.

    De plus, vous n’effectuerez surement pas de la même façon cette ventilation intensive s’il fait -10°c à l’extérieur que si la température est à +10 ou +15 °c dehors.

    Vous ouvrirez plus facilement les fenêtres au printemps qu’en plein hiver. Vous ventilerez donc moins en période froide alors que c’est à ce moment-là que c’est peut-être le plus nécessaire.

    Ce système de ventilation  est donc moins performant qu’une ventilation continue.

    Dans le prochain article, je vais vous parler du principe de fonctionnement d’une bonne ventilation ainsi que des différents systèmes de ventilation qui existent.

    Je serais par contre curieux de savoir si vous avez une ventilation chez vous.

    Avez-vous des bouches de ventilation ? Si oui, dans quelles pièces ?

    Laissez moi votre réponse en commentaire et je reprendrai peut-être votre exemple dans mon prochain article pour expliquer ce qu’il faudrait améliorer.

    Crédits photos : schéma ventilation –  © Région wallonne

3 commentaireso far.

  1. Dominique dit :

    Bonjour, je pense qu’énormément de personnes ne se doutent même pas de la mauvaise qualité d’air qu’elles respirent à longueur de temps. D’une part les matériaux, colles etc… et les produits se trouvant sur les tissus, tapis, moquettes… C’est pourquoi bien aérer sa maison est primordial. C’est vrai que le mieux est la VMC double flux. Avec elle, ce problème de pollution d’air est tout de même bien diminué.

  2. Hèlène dit :

    Je suis completement d’accord avec cet article. Je viens d’avoir la mauvaise surprise, de voir que j’avais de l’humidité dans ma chambre. J’ai une petite fenêtre que je n’ouvre pas, je l’avais un peu condamné et de ce fait mis des choses devant. le rideau est tout piqueté de moisissures. J’ai donc rectifié cette bêtises, en enlevant tout ce que j’avais mis devant. Et je vais devoir aérer régulièrement. C’est vraiment très désagréable…

  3. Vous avez raison, tant de gens nuisent à leur santé sous prétexte qu’il est cher d’investir dans des systèmes de ventilation… pourtant, les avantages sont indubitables. Je n’ai jamais eu de problèmes de moisissure mais je ne compte pas commencer à en avoir non plus!