Certificat PEB, une bombe à retardement pour les propriétaires !
  • Certificat PEB : une bombe à retardement pour les propriétaires !

    Dans quelques instants, je vais vous expliquer pourquoi le certificat PEB est une bombe à retardement pour les propriétaires de maisons.

    Mais avant, laissez-moi vous rappeler ce qu’est un certificat PEB.

    Le certificat PEB, aussi appelé certificat de performance énergétique des bâtiments, est un document qui résume brièvement le bilan énergétique d’une habitation.

    Il possède, comme les machines à laver, des labels indiquant si le bien immobilier est consommateur d’énergie ou pas.

    certificat peb et ses labels

    Le certificat PEB, menace insidieuse pour les propriétaires.

    Personne ne parle d’un chiffre anodin qui se trouve dans le rapport du bilan énergétique. Il s’agit d’une donnée qui se trouve en seconde page et qui a déjà provoqué de nombreuses taxes pour les véhicules automobiles.

    C’est l’émissions de CO2. Cela ne vous rappelle rien ?

    Il n’y a pas si longtemps, le gouvernement a changé sa taxe voiture, passant des chevaux fiscaux à la consommation de CO2.

    Cela a provoqué de gros changements puisque ceux qui possédaient des véhicules polluant s’en sont débarrassés au plus vite.

    Mais pour une maison, cela ne sera pas aussi facile.

    La consommation de CO2 dans la certificat PEB

    Comment obtenir une consommation de CO2 acceptable ?

    Pour diminuer drastiquement la consommation de CO2 d’une habitation, il faut plus que changer sa chaudière ou mettre quelques nouveaux doubles vitrages.

    C’est l’isolation complète qu’il faut prévoir. Tout cela en optimisant son système de chauffage.

    Et ce n’est pas d’un coup de baguette magique que cela va se faire.

    Imaginez que l’Etat décide de calculer le revenu cadastral sur base du taux de CO2 d’une maison, cela risque fort de doubler votre cadastre du jour au lendemain.

    Que faire concrètement pour avoir le meilleur certificat PEB ?

    Lorsque vous devez réaliser un PEB, la première des choses à faire, c’est de pouvoir prouver la présence d’isolation, même cachée

    Cela aura très souvent un impact important, surtout si c’est de l’isolation de toiture.

    Par expérience, je peux vous assurer que percer un petit trou pour montrer la présence d’isolant n’est pas quelque chose de superflu.

    Ensuite, il y a l’âge de l’habitation. Veillez à avoir le permis de bâtir ou des plans si votre bien date d’après 1971.

    En cas d’information manquante au niveau de l’isolation, le logiciel du certificat PEB tient compte de valeur par défaut favorable car c’est l’année où on a commencé à isoler.

    Et si vous venez d’acheter ou que vous souhaitez rénover ?

    Je ne peux que vous conseiller de rendre votre habitation la plus économe possible. Si vous ne savez pas par où commencer, je vous invite à télécharger gratuitement mon livre

    “Travaux de Rénovation – les 6 erreurs à éviter si vous ne voulez pas transformer vos travaux en catastrophe financière ou en grosse dépression”

    en remplissant le formulaire qui se trouve dans la colonne de droite