Comment réussir la rénovation énergétique de sa maison ? - Renover.TV
  • Comment réussir la rénovation énergétique de sa maison ?

    La maîtrise énergétique des résidences est l’une des principales préoccupations des grandes villes. Elles ont donc mis sur pied des mesures pour accompagner les citoyens désireux de normaliser leurs maisons sur le plan énergétique. Si vous en faites partie, ça tombe bien, nous allons vous dévoiler dans cet article quelques éléments que vous devez prendre en considération pour ce faire. Mais avant tout, il faut penser à réaliser le bilan énergétique de l’appartement.

    La rénovation énergétique c’est quoi ?

    La rénovation énergétique d’un bâtiment est l’ensemble des travaux entrepris pour réduire sa consommation en énergie. Prenant en compte plusieurs aspects de la maison, cet exercice n’est pas vraiment aisé. Le bilan énergétique est la première activité à mener. Le bien énergétique n’indique pas comment bien isoler son logement, mais il permet d’identifier les éléments sur lesquels agir pour réduire sa consommation. Pour le faire, il faut mener les investigations suivantes : l’évaluation de la conformité des locaux vis-à-vis de la réglementation, l’identification des ponts thermiques, l’évaluation des besoins en chauffages nets et le calcul de la déperdition énergétique des locaux.

    Une fois ces investigations achevées vous pourrez décider de la meilleure installation à adopter. Vos travaux de normalisation doivent toutefois se conformer à l’une des réglementations d’isolations thermiques qui existent. Ils sont deux : les Réglementations Thermiques (RT) 2005 et 2012. Les principes de la réglementation 2012 sont la source de son succès. Elle est la plus utilisée d’ailleurs! Elle stipule que toutes les résidences doivent consommer moins de 50 Kwh au m² sur une année. Pour la norme RT 2012 par contre, les pertes des parois ne doivent pas dépasser 10 %, tandis que pour les ponts thermiques le taux est plutôt de 20 %. La RT 2012 recommande également la préférence des énergies renouvelables comme sources d’alimentation, les équipements durables et l’orientation bioclimatique des résidences.

    Les zones à traiter en priorité

    Compte tenu de leur importance dans l’équilibre énergétique d’une maison, certaines parties sont à rénover en priorité.

    La toiture et les combles

    La toiture et les combles sont par excellence les zones qui créent davantage de pertes énergétiques.  Il est conseillé de les traiter en premier lieu. Pour réaliser les travaux, les laines en verre, de roche, ou encore l’ouate de cellulose sont utilisés.

    Les murs

    L’isolation des murs requiert quant à lui généralement beaucoup d’attention. Ils sont en effet soumis à la quasi-totalité des intempéries. Vous devez veiller à choisir les meilleurs matériaux pour leur rénovation énergétique. Vous pouvez utiliser pour l’isolation les murs des isolants naturels comme le liège expansé, les fibres de bois ou de lin. Les dernières matières utilisées pour cette utilisation sont la peinture isolante ou les aérogels. Veillez à renforcer la protection des façades extérieures, elles sont exposées à la pluie.

    Les portes et les fenêtres

    Les travaux de rénovation énegétiques des portes et fenêtres permettent surtout de protéger l’enceinte des nuisances sonores et des pertes calorifiques. Pour le faire vous pourrez vous servir de calfeutrages appuyés de joints, ou recourir à un doublage plastique. Certains optent plutôt pour le survitrage. L’isolation des planchers s’imposent enfin pour pallier les ponts thermiques. Ils se forment avec les parois verticales adjacentes. Ils seraient d’ailleurs responsables de près 10 % des pertes énergétiques totales d’un appartement. Pour les compenser, il est recommandé d’utiliser la laine de chanvre ou le polyuréthane.