Pare-vapeur ou frein vapeur, comment choisir ?
  • Pare-vapeur ou frein vapeur, lequel choisir ?

    Placer une isolation de toiture requiert un pare-vapeur ou un frein vapeur en dessous de l’isolant. Mais lequel choisir ?

    Lorsque vous décidez de rénover votre habitation, vous devez éviter les pièges de la rénovation en associant par vous-même des idées que vous avez glanées un peu partout (sur le web ou auprès de professionnels).

    Téléchargez votre guide gratuit

    Les 6 erreurs à éviter si vous ne voulez pas transformer vos travaux en catastrophe financière ou en grosse dépression

    Le problème qui peut se poser, c’est que lorsque vous vous renseignez, vos idées évoluent au fil des réponses que vous recevez.

    Et c’est là tout le danger !

    Car vous pouvez faire des associations d’idées parfois fausses (en fonction des réponses reçues).

    Cela peut vous conduire à placer des matériaux ensembles qui ne s’associent pas au final, même si séparément, ces matériaux sont très bons.

    Lorsqu’on réalise une isolation de toiture par exemple, vous avez le choix entre mettre un pare-vapeur ou un frein vapeur côté intérieur. Le choix est à faire en fonction de l’isolant placé.

    frein vapeur intello sur isolation laine de bois

    Pare-vapeur ou frein de vapeur, choisissez en fonction de l’isolation placée.

    Avoir une mauvaise composition de paroi n’associant pas le bon type d’isolant avec un pare-vapeur ou frein vapeur peut conduire à une dégradation de l’isolant plus rapidement.

    Et donc diminuer rapidement son efficacité sans que vous vous en rendiez compte.

    Comment faire le choix d’un pare-vapeur ou d’un frein vapeur ?

    Voyons un peu plus détail comment cela se passe.

    Vous avez 2 grands types d’isolation : naturelle et standard. Même s’il s’agit d’isolation, leur mise en oeuvre est différente.

    Pour l’isolation naturelle, vous devez la laisser respirer et ne pas l’emprisonner dans votre paroi. L’isolation naturelle se dégrade au fil du temps avec l’humidité accumulée dans l’isolant.

    Il est donc important de ne pas l’emprisonner en utilisant une structure de paroi respirante.

    Pour l’isolation standard, on travaillera avec un pare-vapeur intérieur pour empêcher la vapeur d’eau de traverser l’isolant afin que celle-ci ne se condense pas une fois l’isolant traversé.

    Le frein vapeur et le pare-vapeur ont initialement la même fonction : empêcher la vapeur d’eau contenue dans l’air ambiant intérieur de traverser l’isolant.

    Cependant le frein vapeur permettra à la vapeur d’eau contenue dans l’isolant (naturel) de retourner vers l’intérieur de l’habitation en fonction de l’hygrométrie des locaux habités et ainsi de ne pas rester coincée dans l’isolant.

    Ce qui, au fil des années, engendrerait une dégradation de l’isolant naturel ou des moisissures.

    Il ne faut donc pas mélanger ces 2 techniques très proches.

    Pour mieux comprendre comment fonctionne un frein vapeur, voici une petite vidéo d’explication :

    Je terminerai donc pas vous conseiller de vous renseigner auprès de professionnels qui ont l’habitude de poser les matériaux que vous souhaitez placer.

    Vérifiez bien les conditions de mise en oeuvre auprès des fabricants.

    Voici une vidéo qui vous montre la pose d’un frein de vapeur avec toute la minutie à prendre pour effectuer les jonctions et raccords :

    la mise en oeuvre du frein vapeur Intello from proclima on Vimeo.

    Maintenant que vous en savez d’avantage sur le pare-vapeur et frein vapeur, vous pouvez poser votre question en commentaire si vous n’avez pas tout compris ou me parler de votre expérience.

     Crédit photo et vidéos : Frein vapeur Proclimat