Protéger les canalisations du gel : comment procéder ?
  • Protéger les canalisations du gel : comment procéder et que faire en cas de problème ?

    Protéger les canalisations du gel : ne rien laisser au hasard

    En hiver, il est important de protéger les canalisations du gel. De même que les robinets extérieurs qui sont exposés au grand froid.

    La froidure peut devenir une véritable source de problèmes. Si vous ne prenez pas des précautions minimums, il peut provoquer des dommages non négligeables.

    L'hiver peut être dangereux pour vos canalisations sensibles au gel

    Protéger les canalisations du gel

    Que faut-il faire pour prévenir les dégâts du gel ?

    Protéger les canalisations du gel : prendre des précautions

    Protéger les canalisations du gel, c’est avant tout les isoler afin d’éviter qu’elles ne s’abîment durant l’hiver

    Pour cela, il faut les envelopper dans de la laine minérale ou de la mousse polyéthylène bien épaisse. Mettez-en également autour des robinets extérieurs.

    Comptez au minimum dix centimètres d’isolant.  Faites attention à ne pas compacter la laine.

    10 centimètres écrasés en 5 équivaudraient alors à 5 centimètres !

    Pour une isolation optimale, vous pouvez également opter pour le câble chauffant. A noter que cette option est plus onéreuse mais plus efficace mais protégez quand votre tuyau avec un peu d’isolant ou alors enroulez bien votre câble chauffant. Sinon certaines parties peuvent quand même geler par des températures trop basses.

    Protéger les canalisations du gel : vidanger

    Pour bien protéger les canalisations du gel, d’autres précautions doivent être prises.

    En ce qui concerne les tuyaux situés à l’extérieur, il est préférable de les vidanger. Pour ce faire, il faut d’abord couper l’alimentation.

    Ce n’est qu’après que le robinet extérieur sera ouvert pour laisser échapper toute l’eau que vous pourrez être certain que le tuyau est sans eau.

    Si vous ne parvenez pas à le fermer, enroulez solidement un sac en plastique ou un linge autour du robinet.

    Sachez que pour vos robinets extérieurs, il en existe qui ne gèlent pas, jusqu’à une température de -10°C environ. Renseignez-vous auprès de spécialiste.

    Que faire si vos canalisations ont gelé ?

    Si, malgré toutes les précautions prises pour protéger vos canalisations du gel, un tuyau est quand même gelé, n’utilisez pas de chalumeau pour y remédier.

    Préférez un sèche-cheveux pour augmenter la température progressivement et pour éviter de déformer le tuyau.

    Vous pouvez également procéder de la sorte si des bouchons d’eau gelée se sont formés à certains endroits.

    Protéger les canalisations du gel : pensez aux tuyaux intérieurs

    Protéger les canalisations du gel, c’est aussi s’occuper des tuyaux intérieurs.

    Pour ceux qui se trouvent dans des espaces non chauffés, prévoyez une bonne épaisseur d’isolant.

    Autant que possible veillez à ce que les températures ne descendent jamais en dessous de 0°C.

    Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour certains tuyaux et que vous avez peur du gel par des températures trop basses, laissez couler un fin filet d’eau.

    En effet, une eau qui est en mouvement ne gèlera pas en sachant que ça aura une incidence non négligeable sur votre consommation d’eau. Ne le faites donc qu’en cas de véritable nécessité.

    Protéger le compteur du gel

    En plus de protéger les canalisations du gel, pensez également à votre compteur d’eau.

    Le compteur, ainsi que son coffrage, doivent être enveloppés avec du polystyrène expansé ou une bonne épaisseur de laine minérale.

    Ne négligez surtout pas cette précaution. En cas de détérioration, les frais vous incomberont.

    Par ailleurs, vous pourriez être confronté à des ruptures de vos tuyaux. Votre compteur pourrait également exploser !

    Dans tous les cas, il vaut mieux prévenir que guérir. Protéger les canalisations du gel est une opération incontournable : prenez donc vos précautions avant que le gel n’arrive !

    Crédit Photo :  © Renover.tv