Intempérie, gel, ... : comment éviter les retards sur vos travaux ? - Renover.TV
  • Intempérie, gel, … : comment éviter les retards sur vos travaux ?

    Dans les lignes qui suivent, je vais vous donner quelques astuces pour éviter des retards importants sur votre chantier.

     

    Quand vous rénovez, dans 80% des cas, vous avez un dépassement du délai.

     

    Parfois, ce n’est que quelques jours

    Mais bien souvent, vous explosez le délai.

     

    Si vous avez acheté une maison pour la rénover

    et que vous devez cesser une location

    Le délai de fin des travaux doit être respecté

    (soyez quand même prévoyant en ajoutant une marge pour le retard)

    Le mois dernier, j’ai rencontré une propriétaire

    qui avait acheté une maison à retaper.

     

    Elle pensait déménager en juillet dernier

    mais son entrepreneur était du style :

    « je viens, je viens pas » et je ne te dis pas pourquoi.

     

    Résultat, en décembre, quand je l’ai rencontrée

    elle espérait que pour Pâques 2017 que ce soit terminé.

     

    Même si le retard est colossale dans ce cas,

    elle ne savait rien faire d’autre que d’attendre le bon vouloir de son entrepreneur.

     

    Ne pensez pas que c’est un cas exceptionnel.

    Non, des retards de plusieurs mois,

    c’est assez fréquent.

     

    Voici une des raisons principales d’un retard dans vos travaux :

     

    Les entreprises ont besoin d’argent.

    Elles se disent donc qu’en commençant plusieurs chantiers en même temps,

    elles pourront sauter d’un chantier à un autre pour se faire payer.

     

    Si un chantier pose souci,

    elles se rattraperont sur un autre pour assurer les fins de mois.

     

    Un entrepreneur se fait en général payer par phase.

     

    Quand il est en plein milieu d’une phase,

    il ne touche pas d’argent.

    C’est donc notamment pour cette raison qu’il commence plusieurs chantiers

    en essayant de décaler ses phases entre ses chantiers

     

    De cette façon, il est toujours certain de facturer quand il en a besoin.

    C’était le cas pour la personne que j’ai rencontrée le mois passé

     

    Mais peut-on éviter ces retards qu’on ne maîtrise pas ?

     

    Oui bien sûr !

     

    Durant les 2 dernières années, j’ai réalisé 2 chantiers

    qui ont respecté les délais (mise à part quelques jours de plus)

     

    Les travaux de ma maison, qui ont coûté plus de 70.000 euros,

    ont débuté le 9 août et se sont terminé le 3 octobre (de la même année !)

     

    Soit 2 mois de travaux « intensifs » mais ININTERROMPUS.

     

    Il restait juste les 4 portes intérieures et quelques morceaux de plinthe à placer.

    Mais nous pouvions y vivre sans problème.

     

    Une des astuces pour que votre entrepreneur respecte les délais

    est de le spécifier dans le bon de commande.

     

    Grosso modo, il y a 2 types de délais :

     

    Les délais en jours ouvrables

    On fixe un nombre de jour (par exemple 100 jours) et pour les comptabiliser, on compte les jours de la semaine en retirant les jours d’intempérie, les WE et les congés légaux.

    Cette façon de faire est avantageuse pour l’entreprise. Pour vous, cela risque d’allonger le délai au maximum.

    Vous devez fixer une date de départ pour que le délai commence. Si vous attendez que votre entrepreneur débute les travaux quand il le souhaite, vous allongez encore votre délai.

     

    Les délais en jours calendrier

    c’est un délai de date à date. Vous commencez le 5 mars et le chantier doit se terminer le 14 juin par exemple. Seuls les jours d’intempérie (pluie, gel, trop de vent etc..) peuvent allonger le délai.

    Ce type de délai permet de réduire au maximum les retards.

    Si vos travaux sont essentiellement à l’intérieur, vous ne risquez aucun dépassement puisque tout ce qui est délai supplémentaire pour intempérie, c’est uniquement pour des travaux extérieurs.

    Vous pouvez donc prévoir des amendes de retard en cas de dépassement prévu dans le contrat.

     

    Mais le problème, c’est de se les faire payer.

     

    Vous pouvez éventuellement les retenir sur la facture finale. Mais ce n’est pas aussi évident que cela n’y parait.

     

    C’est pourquoi, je vous recommande vivement d’anticiper ces retards dans votre projet de rénovation.

    Nous verrons cela dans les prochains jours.

     

    Moi, c’est ce que j’ai fait. Je préfère utiliser la carotte que le bâton pour faire avancer mon entrepreneur.

    Et l’entrepreneur aussi ! (c’est pour cela qu’il avance bien)

     

    Voilà pourquoi j’arrive à réaliser mes travaux dans les délais prévus.

     

    Mais on en reparle bientôt